Data marketing : 5 données pour créer des campagnes d’acquisition rentables

()

Besoin d’améliorer votre stratégie d’acquisition client ? La clé réside dans l’identification de modèles et tendances de comportement qui indiquent une forte probabilité qu’un visiteur se convertisse en acheteur.

Pour y arriver, vous avez besoin de données. Ce sont elles qui vous aident à comprendre vos prospects pour améliorer vos chances de conversion ou d’acquisition.

Cependant, pour la réussite de votre stratégie Data Marketing, vous devez analyser les bonnes informations. Cap sur 5 données pour créer des campagnes d’acquisition rentables avec ONI, agence de data marketing et growth hacking partenaire de Codeur.com.

data marketing
  • https://www.facebook.com/FaceNord/
  • @TFaceNord
  • Print Friendly
  • https://www.linkedin.com/company/18248387/

 

1. La taille du marché

La taille du marché représente le nombre total d’acheteurs potentiels d’un produit ou d’un service. Grâce à elle, on peut déterminer le revenu que les ventes peuvent générer.

Définir la grandeur de l’audience ciblée permet également d’estimer le bénéfice potentiel d’une nouvelle entreprise ou d’une nouvelle offre. Les données objectives recueillies à l’aide des outils de « data mining » permettent de valider les volumes d’affaires à priori, sans laisser de place aux suppositions. En tant que chef d’entreprise, vous saurez si le marché visé est porteur et si ça vaut le coup de l’investir.

Comment estimer la taille de votre marché ?

  • Définir votre cible : vous pouvez commencer par analyser les volumes de recherche sur les mots-clés de votre produit/service qui correspondent aux intentions de recherches de vos suspects, contacter les organisations commerciales, les fournisseurs de données, les organismes de commerce… pour obtenir un volume de clients potentiels dans les segments que vous avez choisis.
  • Évaluer l’intérêt pour votre offre : réalisez des enquêtes et sondages, analysez vos concurrents. Quelle est leur part de marché ? Quelles sont leurs ventes annuelles pour des produits ou services similaires ?
  • Calculer les ventes potentielles : élaborez un business modèle de votre entreprise à l’aide des données que vous avez recueillies.

Vous disposez maintenant d’un chiffre réaliste qui représente la popularité que votre produit ou service peut avoir auprès de votre marché cible.

 

2. Le Coût Par Clic (CPC)

Le Coût Par Clic est le prix de revient moyen que vous dépensez pour attirer un internaute sur une landing page. En data marketing, cette information va déterminer le succès financier de vos campagnes d’acquisition.

Pour le calculer, appliquez cette formule :

CPC = Coût total des clics / nombre total des clics

Le retour sur investissement de vos campagnes est déterminé par la qualité du trafic qu’elles génèrent… mais aussi par leur CPC moyen. Il est essentiel que celui-ci soit contenu dans les limites que vous avez définies.

Comment réduire le CPC ?

  • Créer une landing page pour chaque mot-clé, afin d’offrir une expérience personnalisée à vos visiteurs.
  • Utiliser les mots-clés négatifs pour optimiser la pertinence du ciblage.
  • Opter pour une enchère manuelle pour mieux maîtriser votre budget.
  • Ajuster les enchères selon la localisation, l’appareil, le jour et l’heure, si cela est pertinent pour votre activité.
clics Analytics
  • https://www.facebook.com/FaceNord/
  • @TFaceNord
  • Print Friendly
  • https://www.linkedin.com/company/18248387/

 

3. Le Coût d’Acquisition Client (CAC)

Le Coût d’Acquisition Client (CAC) désigne le montant dépensé pour acquérir un client. Il inclut les coûts de vos publicités et campagnes marketing, ainsi que le salaire de vos marketeurs et commerciaux… divisés par le nombre de clients acquis.

Mais c’est surtout le CAC maximal admissible qu’il conviendra de calculer à priori pour définir les limites du CPC et donc les budgets marketing.

Pour calculer le CAC, appliquez cette formule :

CAC = Coût des opérations marketing et ventes / nombre de clients

Comment maintenir, voire réduire, le CAC ?

  • Prioriser les audiences appropriées
  • Recibler vos clients actuels
  • Améliorer la rétention client (avec des actions de fidélisation)
  • Lancer un programme d’affiliation
  • Améliorer et raccourcir votre tunnel de ventes pour limiter les points de friction

 

4. Le taux de conversion

Le taux de conversion désigne le pourcentage de visiteurs de votre landing page, ou site web, qui prennent l’action souhaitée par rapport au nombre total de visiteurs. Cette action peut être un clic sur un bouton, un achat ou le téléchargement d’une ressource.

Pour le calculer, vous pouvez utiliser 3 méthodes :

Taux de conversion = Nombre total de conversions / nombre total de sessions * 100
Taux de conversion = Nombre total de conversions / Nombre total de visiteurs uniques * 100
Taux de conversion = Nombre total de conversions / Nombre total de leads * 100

Le taux de conversion optimal dépend de votre secteur d’activité et de votre offre. Cependant, plus il est élevé, plus votre entreprise est rentable.

Comment améliorer le taux de conversion ?

  • Collecter et analyser les données de vos visiteurs pour affiner vos campagnes, pages et ressources.
  • Optimiser le design de vos pages les plus importantes, afin d’offrir une navigation fluide et simplifiée aux visiteurs.
  • Placer des éléments de réassurance : témoignages client, labels et garanties, délai de livraison, politique de retour…
  • Travailler les CTA pour les rendre facilement actionnables.
  • Intégrer des pixels de retargeting pour mener des campagnes de reciblage.

 

5. Le ROI (Retour sur Investissement)

Le ROI permet d’évaluer l’efficacité ou la rentabilité d’un investissement. Il est déterminé en utilisant cette formule :

ROI = (Valeur actuelle de l'investissement - Coût de l'investissement) / Coût de l'investissement

Pour le succès de vos campagnes, vous devez d’abord définir un ROI avant de lancer votre stratégie.

Comment définir un retour sur investissement positif ?

Pour définir un retour sur investissement positif pour chaque stratégie marketing, examinez le rendement de techniques similaires que vous avez essayées dans le passé, et vos ventes actuelles. Ces informations peuvent vous aider à fixer un ROI réaliste pour vos campagnes.

S’il s’agit d’une nouvelle entreprise, vous devez prendre en compte les différentes données citées jusque-là pour fixer un ROI pertinent pour vos campagnes. N’hésitez pas à consulter des études et statistiques pour connaître le ROI moyen de votre secteur d’activité.

calculer son ROI data marketing
  • https://www.facebook.com/FaceNord/
  • @TFaceNord
  • Print Friendly
  • https://www.linkedin.com/company/18248387/

 

ONI, l’agence data et growth hacking qui vous aide dans votre stratégie d’acquisition

Vous voulez donner un coup de pouce à votre stratégie Data Marketing ? L’agence de data marketing et growth hacking ONI s’appuie sur des experts passionnés, dont un data scientist diplômé, pour mettre en place une stratégie d’acquisition rentable basée sur les données.

Grâce des outils exclusifs développés par son équipe, l’agence utilise une démarche scientifique et mathématique pour lancer des campagnes marketing performantes, au budget maîtrisé et au retour sur investissement positif.

 

À quel point cet article vous a-t-il été utile?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne / 5. Nombre de votes:

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce message.

Comme vous avez trouvé ce post utile ...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile!

Améliorons ce post!

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article?