3 plugins WordPress pour corriger vos fautes d’orthographe

()

1, 2, 3 plug-ins WordPress pour corriger vos fautes d’orthographe ? Cet attirail est-il vraiment nécessaire, vous dites-vous peut-être en lisant ces lignes… Et bien oui, il l’est : tous ceux qui ont à écrire sur un CMS (système de gestion de contenu) tel que la célèbre plateforme WordPress savent combien une faute d’orthographe est vite arrivée.

D’autant plus lorsqu’on produit de grands volumes de texte à intervalles réguliers, comme c’est le cas pour les blogs, pièce maîtresse de nombreuses stratégies actuelles de content marketing.

C’est pourquoi cet article vous présente 3 plug-ins WordPress pur corriger vos fautes d’orthographe, tout en vous expliquant aussi ce que vous devez savoir sur les enjeux des fautes d’orthographe ainsi que les limites des correcteurs orthographiques.

 

Pourquoi traquer les fautes d’orthographe ?

Avant d’aller plus loin, demandons-nous déjà pourquoi traquer les fautes d’orthographe. L’heure semble être à la communication immédiate, au déclin des formules de politesse et à une tolérance grandissante envers les écarts de langage.

De là à penser que l’Académie Française, le dictionnaire et le Bescherelle ne sont plus que des souvenirs aussi contraignants que poussiéreux, il n’y a qu’un pas.

Mais c’est un pas que vous ne franchirez pas si vous vous souciez de votre image auprès de vos prospects.

En effet, une faute d’orthographe peut vous causer du tort à deux niveaux. Déjà, certaines fautes d’orthographe peuvent causer des problèmes de compréhension.

Parfois, cela peut induire un ton familier à votre insu : par exemple, si vous écrivez « vous êtes invités » dans un texte très formel destiné à une seule personne, cela laisse penser que le vous est la marque du pluriel et non la marque d’un vouvoiement pourtant obligatoire dans ce contexte.

Mais surtout, les fautes d’orthographe sur votre site et sur vos supports de communication papier entachent votre image de professionnalisme.

Cela suggère une attitude négligente de votre part, attitude négligente que des internautes prompts au jugement auraient vite tendance à soupçonner dans la fabrication de vos produits ou la prestation de vos services.

En outre, il faut garder à l’esprit que les robots d’indexation de Google ont fait d’immenses progrès en quelques années seulement.

Ils se rapprochent de plus en plus de la finesse d’une lecture humaine consciente : loin de s’en tenir au nombre de mots-clés, les spybots de Google sont de plus en plus capables de juger de la qualité orthographique et stylistique d’un texte, et bien sûr d’en tenir compte pour le référencement de cette page.

Seulement voilà, le cerveau humain est ainsi fait qu’il corrige souvent mentalement les fautes au fur et à mesure qu’on relit son propre texte.

C’est pourquoi, même pour quelqu’un d’attentif à l’orthographe, une relecture sur son propre texte est rarement suffisante pour corriger ses fautes d’orthographe.

Et c’est ici qu’interviennent les plug-ins WordPress pour corriger vos fautes d’orthographe et vous simplifier la vie.

plugins WordPress pour corriger fautes d'orthographes
  • https://www.facebook.com/FaceNord/
  • @TFaceNord
  • Print Friendly
  • https://www.linkedin.com/company/18248387/
Source : freepik.com

 

3 plugins WordPress pour corriger vos fautes d’orthographe

1. GooseGrade

Commençons cette liste de plug-ins WordPress avec GooseGrade. La particularité de ce plug-in est que ce sont les lecteurs eux-mêmes qui corrigent les fautes d’orthographe des textes qu’ils lisent !

L’ergonomie de GooseGrade va au-delà du simple message à envoyer par le lecteur à l’administrateur du blog : en effet, le lecteur peut signaler une coquille et suggérer une correction, l’administrateur n’a plus alors qu’à valider et à publier la nouvelle version.

On peut voir facilement deux avantages à ce fonctionnement original de Goose Grade.

Le premier avantage, c’est l’efficacité de l’intelligence collective : plusieurs lecteurs croisés, donc plusieurs sensibilités et plusieurs connaissances de la langue feront toujours mieux qu’une seule relecture de votre texte par vous-même.

Le deuxième avantage est l’excellente expérience utilisateur que permet GooseGrade. En effet, donner le stylo rouge au lecteur lui-même, c’est l’estimer, le responsabiliser.

C’est aussi jouer sur le ressort psychologique classique qui fait qu’on préfère voir l’erreur chez l’autre que chez soi.

Laisser à l’internaute l’opportunité de vous corriger revient à lui donner un sentiment de puissance et lui donner l’occasion de laisser une petite empreinte sur votre site, donc de se l’approprier.

Et cette appropriation de votre contenu, cette familiarité nouvelle avec le prospect, c’est exactement la base de toute stratégie marketing, non ?

2. Tiny MCESpellCheck

SpellCheck est une deuxième option intéressante en termes de plug-ins WordPress pour corriger vos fautes d’orthographe.

Pour l’installer, rendez-vous dans le menu « Administrateur » à gauche de l’écran, puis cliquez sur « Add news ».

Une fois installé, ce plug-in permet d’afficher un bouton de correction orthographique dans WordPress PostEditor.

En cliquant dessus, ce bouton décline plusieurs possibilités : on peut ainsi scanner des parties spécifiques telles que tous les textes d’un seul auteur, l’ensemble des messages etc.

Contrairement à GooseGrade, SpellCheck propose ici une correction logicielle et non une correction humaine ouverte. Cependant, SpellCheck présente de nombreux avantages pour un rédacteur de blog sous WordPress.

Ses avantages vont au-delà des fonctions du simple correcteur orthographique.

En effet, SpellCheck propose des options de grammaire et de style, telles que le repérage des occurrences de voix passive, ou encore les phrases complexes.

A vous de personnaliser selon l’effet recherché, ou selon les tics de langage que vous avez identifiés chez vous ou chez votre rédacteur.

De quoi améliorer ses contenus texte sur le plan de la syntaxe, donc de la fluidité globale, et non plus seulement sur le plan de la correction mot à mot.

C’est pourquoi SpellCheck est moins fait pour une relecture des fautes au fil de l’écriture, que pour une relecture générale des tous vos contenus, pour ajuster le style a posteriori et travailler la cohérence de ton à l’échelle de tout un blog.

Il se positionne donc plutôt comme un plug-in complémentaire, plutôt que concurrent, de GooseGrade.

3. Plug-in SEO Yoast

Enfin, le troisième plug-in que nous vous présentons n’est pas à strictement parler un correcteur de fautes d’orthographe, mais un plug-in destiné à améliorer le style et à rendre le texte accessible au plus grand nombre de lecteurs possible.

Une fois votre texte terminé, ce plug-in Yoast lui attribue un pourcentage de lisibilité, avec un commentaire : « assez facile à lire », « très facile à lire » etc.

En-dessous, Yoast détaille des points précis de cette lisibilité : nombre de phrases trop longues, pourcentage d’utilisation de la voix passive, usage des mots de liaison, longueur des paragraphes, nombre de phrases commençant par le même mot…

Au-delà de l’orthographe, c’est donc une aide vraiment précieuse pour rendre votre texte léger, cohérent, agréable à lire par vos visiteurs et rapidement identifiable par les spybots de Google.

plugins WordPress pour corriger fautes d'orthographes
  • https://www.facebook.com/FaceNord/
  • @TFaceNord
  • Print Friendly
  • https://www.linkedin.com/company/18248387/
Source : freepik.com

 

Les alternatives aux plug-ins de WordPress

Si vous ne souhaitez pas utiliser un plug-in sous WordPress, ou si vous utilisez un CMS autre que WordPress, sachez qu’il existe des alternatives pour corriger vos fautes d’orthographe.

On peut citer l’extension de navigateur Grammarly. Celui-ci a l’avantage de pouvoir corriger tout ce que vous écrivez, que ce soit dans WordPress ou ailleurs sur le web.

Une amplitude précieuse pour ceux qui écrivent beaucoup de courriels professionnels par exemple. Cependant, son usage reste dépendant du type de navigateur favorisé.

Par ailleurs, il existe une alternative off-ligne très performante aux plug-ins WordPress de correction orthographique : le logiciel Antidote.

Autant dire que ce logiciel est la bible des correcteurs-relecteurs professionnels, au même que la suite Microsoft Office.

En effet, ce logiciel se veut le plus complet disponible à ce jour, puisqu’il mixe plusieurs niveaux d’analyse des erreurs présentes dans un texte.

Il croise de fait le niveau lexical (mot à mot), le niveau syntaxique (par exemple les règles d’accord à l’échelle d’une phrase), le niveau stylistique (structure et ton à l’échelle du texte).

C’est donc un véritable outil professionnel. Cependant, il perd le caractère ergonomique et intuitif d’un plug-in directement accessible en un clic dans l’interface de rédaction WordPress.

 

Limites des correcteurs orthographiques

Après ce tour d’horizon des solutions disponibles pour obtenir des contenus texte sans faute, incluant aussi bien les plug-ins WordPress que les extensions de navigateur ou les logiciels orthographiques, nous devons vous faire un aveu.

Le voici : tous les correcteurs orthographiques et stylistiques ont leurs limites.

En effet, si c’est un simple correcteur orthographique, un mot pris isolément pourra lui semble correctement orthographié, alors qu’il sera faux dans son contexte phrastique.

Ainsi, « distinguez » est juste isolément, mais faux dans le contexte « veuillez agréer mes salutations distinguez ». D’où la nécessité absolue d’une relecture manuelle.

Si vous optez pour un correcteur stylistique plus évolué, vous n’êtes pas à l’abri d’une relecture pour autant.

Peut-être que le néologisme publicitaire don votre équipe de communication est si fière sera-t-il souligné, voire corrigé d’emblée par un plug-in de correction.

Donc attention à ne pas surestimer la puissance de l’informatique dans ce domaine.

Si les plugins peuvent rendre de grands services, notamment vous faire gagner du temps en appliquant automatiquement des règles d’accord indiscutables ou en corrigeant les fautes de frappe, en revanche il est clair que seul le fait d’ « habiter » humainement et quotidiennement une langue permettra de trancher certaines ambiguïtés stylistiques.

Par exemple, décider de laisser tel quel un néologisme parce que votre stratégie de marketing l’a jugé efficace, un effet de style (par exemple l’imitation du parler d’un enfant) ou encore de laisser cohabiter côte à côte deux termes de langue différente parce qu’ils sont les plus précis possible à tel moment de votre texte.

In fine, c’est donc toujours à l’esprit humain de finesse de trancher.

On a vu dans cet article toute l’importance des plug-ins de correction.

Parce que vous êtes un professionnel qui risquez votre image à chaque texte publié, et qui ne pouvez donc pas vous permettre la moindre faute d’orthographe sur le web.

Vous avez un ou des textes importants à faire relire et corriger ?

Les rédacteurs-correcteurs professionnels sélectionnés par la plateforme Redacteur.com vous attendent pour parler de votre projet et vous faire gagner en temps, en efficacité et en sérénité.

À quel point cet article vous a-t-il été utile?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne / 5. Nombre de votes:

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce message.

Comme vous avez trouvé ce post utile ...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile!

Améliorons ce post!

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article?