8 types de vidéos d’entreprise pour booster vos ventes

()

La vidéo est un contenu idéal pour communiquer, vous le savez si vous lisez souvent ce blog !

Cependant, bien choisir ses vidéos permet aussi d’accompagner un prospect à chaque étape du processus d’achat et de le fidéliser. Au fur et à mesure, il comprendra mieux la portée de vos services et saura vers quelle prestation se diriger.

Mais quel genre de vidéo devriez-vous créer ? Quels sont les types de vidéos les plus adaptés à chaque phase du cycle d’achat de votre prospect ? Pour ce faire, il faut connaître parfaitement le parcours de vos prospects et de vos acheteurs et identifier le contenu qu’ils recherchent, à chaque étape de ce parcours.

Voici 8 types de formats à envisager pour faire des vues et convertir vos spectateurs en clients.

 

Comprendre le parcours de vos prospects et clients

Avant de savoir quelle vidéo placer sur quelles étapes du cycle d’achat de vos prospects il est évidemment essentiel de bien connaître ce cycle d’achat. Il s’agit du processus par lequel passent vos clients, de la prise de conscience d’un problème, la recherche de produits ou de services pour le résoudre, jusqu’à l’achat final du produit choisi.

Utiliser la vidéo dans votre stratégie marketing vous aidera à convertir vos prospects et augmentera les interactions avec votre marque. En utilisant la vidéo de la bonne manière, vous attirerez des visiteurs et des acheteurs de manière organique.

Si on prend un tunnel de conversion classique, on retrouve les 3 grandes étapes suivantes.

 

1. Début du tunnel : Éduquer

La vidéo éducative

La vidéo éducative est la première vidéo que les internautes doivent visionner. Pourquoi ? Parce que ce type de contenu le sensibilise à sa problématique, tout en lui donnant les bases sur les produits ou services à utiliser.

La promotion n’est pas l’objectif de cette vidéo. Son rôle est d’expliquer indirectement à une audience ce qu’elle peut mettre en œuvre pour résoudre un problème du quotidien ou atteindre un objectif.

Généralement, cette vidéo prodigue quelques conseils sous forme d’animation, de scènes ou de conseils écrits qui défilent.

Très courte, cette vidéo qui fait souvent moins de 2 minutes va encourager l’internaute à vous suivre sur les réseaux sociaux ou s’inscrire à votre newsletter pour profiter de vos conseils pertinents.

La vidéo d’introduction

Il est aussi possible d’avoir des vidéos d’introduction qui vont présenter les valeurs et l’esprit de votre marque à vos prospects. Il ne s’agit pas de publicités incitant à acheter précisément certains produits ou services. Elles ont plutôt, elles aussi, un but informatif.

Vous pouvez en avoir une sur votre page d’accueil ou sur la page d’accueil de votre chaîne YouTube. Elles vont expliquer très rapidement en quoi consiste votre marque. C’est l’occasion de faire une bonne première impression !

 

2. Milieu de tunnel : Expliquer

La vidéo explicative

Maintenant conscient de ses besoins, votre prospect est mature pour une vidéo explicative.

Concrètement, vous devez lui expliquer comment vos solutions vont l’accompagner dans la résolution de ses problèmes.

Il ne s’agit pas de faire une promotion directe, en vantant les atouts de vos produits et services. Ici, l’objectif est d’exposer une situation à laquelle pourrait être confronté un potentiel client et de lui montrer les solutions que vous avez à proposer. Soyez factuel avec des études de cas client, par exemple.

Vous pouvez aussi partir d’une problématique ou d’un objectif pour dérouler les étapes de la mise en œuvre de votre solution. Les prospects comprendront mieux le cheminement nécessaire pour résoudre leurs points de douleur.

Ce type de vidéo va humaniser votre entreprise, tout en divulguant ses valeurs. C’est donc le moment d’accrocher le prospect, non seulement grâce aux performances de vos prestations, mais aussi via votre culture d’entreprise. Si vous véhiculez des valeurs similaires aux siennes, vous le pousserez en fin de tunnel.

Contrairement à la vidéo d’introduction, qui présente brièvement votre entreprise, la vidéo explicative va aller plus en profondeur et expliquer aux gens ce que vous faites et pourquoi ils doivent faire affaire avec vous.

La vidéo explicative se veut ludique et rassurante à la fois, donnant des informations concrètes tout en mettant en avant la qualité du service de l’entreprise.

L’assureur Allianz l’a bien compris :

La vidéo produit

C’est aussi le moment de présenter vos produits, grâce à des vidéos produits.

Ce type de vidéo n’y va pas par quatre chemins : il s’agit de présenter de manière convaincante un produit ou un service.

Décrivez les principales caractéristiques du produit et ses bénéfices pour le client (le tout avec une esthétique soignée) pour gagner la confiance de vos prospects et les inciter à l’achat.

Samsung, par exemple, est bien connu pour ses vidéos produit très soignées :

Vous pouvez avoir une vidéo montrant l’utilisation de votre produit ou service ou simplement une vidéo des caractéristiques du produit ou service en question. C’est un moyen idéal d’inciter vos prospects à choisir votre marque plutôt que la marque concurrente.

Le format est ici plus libre, même s’il faut rester dynamique et captivant. Évitez les vidéos de plus de 3-4 minutes.

 

3. Fin du tunnel : Démontrer et rassurer

La vidéo tutoriel

Arrivé en fin de tunnel, le prospect est conscient des solutions qu’il doit mettre en œuvre. C’est le moment où vous devez le persuader que VOUS êtes la meilleure entreprise pour l’aider.

Vos clients aiment apprendre à faire tout un tas de choses – le do it yourself est en vogue. Il n’est donc pas étonnant que les tutos soient des contenus très populaires sur YouTube ou sur les réseaux sociaux.

Si possible, vos tutoriels doivent être directement liés à l’usage de vos produits : par exemple, il est pertinent pour un fabricant d’outils de faire des tutos de menuiserie ou de construction.

Mais rien ne vous empêche de vous montrer plus original, comme Innocent qui nous apprend à fabriquer un arrosoir avec une bouteille de smoothie :

Grâce au tutoriel, vous pouvez expliquer comment vos produits fonctionnent, les différentes façons de les utiliser et les objectifs qu’ils peuvent combler.

La vidéo tutorielle doit montrer vos atouts, mais aussi votre valeur ajoutée par rapport aux concurrents (sans les citer ou les dénigrer, bien entendu).

Les vidéos témoignages

En parallèle, des interviews de vos clients et de vos experts auront une valeur rassurante pour le prospect. L’objectif est de convaincre grâce à un discours percutant : le témoignage client lui permet de s’identifier et de visualiser comment vous pouvez l’aider ; l’interview d’un collaborateur le rassure sur le niveau d’expertise de votre entreprise.

Il est possible que l’intervenant réponde à des questions ou qu’il parle pendant plusieurs minutes du produit ou du service concerné. Cependant, l’interview doit être sans temps mort et énergique pour captiver l’audience.

La vidéos d’entreprise

C’est aussi le moment de rentrer encore plus en détail sur la présentation de votre entreprise. Des vidéos d’entreprise peuvent vous permettre de présenter votre marque en montrant un peu plus que ce que vous montrez d’habitude.

La vidéo d’entreprise est une sorte d’équivalent animé de la page « À propos » de votre site.

L’objectif est de montrer qui se cache derrière votre marque, d’évoquer votre culture d’entreprise, l’état d’esprit de vos collaborateurs… Présentez les coulisses de votre entreprise, interviewez le PDG, mettez en avant votre équipe… Bref, soyez humains et profitez-en pour aborder un ton plus décalé.

Ce format de vidéo peut utiliser la vidéo en direct sur les réseaux sociaux. Ces vidéos permettent à vos prospects de se sentir encore plus proches de vous.

Attention
Attention toutefois à ne pas tomber dans la surenchère ou, pire, dans le ridicule, l’exercice étant à double tranchant.

La vidéo sociale

Une simple publication sur les réseaux sociaux peut vous offrir une visibilité et un engagement colossal.

Mais une vidéo spécialement pensée pour être diffusée sur ces plateformes peut avoir des résultats encore plus impressionnants.

Easyvoyage maîtrise à la perfection l’art du buzz par la vidéo :

 

Ne pas oublier l’essentiel

Dernier conseil : chaque vidéo doit contenir un call-to-action ! Au début du tunnel, poussez les internautes à rester dans votre sillage (valorisez votre newsletter ou vos réseaux sociaux).

Au milieu, incitez-les à télécharger du contenu complémentaire (livre blanc, webinaire, guide, etc.) pour obtenir leurs coordonnées et les faire entrer dans votre stratégie lead nurturing.

Enfin, lors de la dernière étape, vous devez les pousser à vous contacter directement, par la prise de rendez-vous ou l’inscription à un essai gratuit.

Vous avez maintenant une idée plus précise des vidéos à présenter à chaque étape de votre parcours client. Si vous recherchez un freelance pour les réaliser, parlez de votre besoin sur Codeur.com.

 

À quel point cet article vous a-t-il été utile?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne / 5. Nombre de votes:

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce message.

Comme vous avez trouvé ce post utile ...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile!

Améliorons ce post!

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article?