Mois : octobre2021

Comment éviter les pages zombies en SEO  ?

Trop de contenu tue le contenu ! La tendance SEO à produire des articles en masse, souvent de mauvaise qualité, pour ranker en tête de liste des moteurs de recherche commence à décliner et heureusement… Le résultat escompté était loin d’être concluant, voire contre-productif puisque ces 

Comment fonctionne l’algorithme LinkedIn ?

LinkedIn, c’est 3 crédos essentiels : être vu, être trouvé et entrer en relation. Ainsi, le réseau social B2B par excellence, créé en 2002, ne cesse de faire évoluer son algorithme pour offrir une expérience optimale aux abonnés, recruteurs et annonceurs. Ce qui marque la différence 

9 statistiques qui démontrent la puissance du content marketing

Si le content marketing est autant en vogue, c’est parce qu’il a de sérieux arguments. Son efficacité et son accessibilité en font un moyen unique de promouvoir votre entreprise et de capter de nouveaux clients sur Internet.

Si vous hésitez encore à vous lancer dans la création de contenus web, ces 9 statistiques devraient finir de vous convaincre : il n’est pas trop tard pour prendre le train en marche et commencer à rédiger vos propres articles de blog, livres blancs et autres.

 

1. Les leaders du content marketing connaissent une croissance 8 fois supérieure sur leur site

Aberdeen Group nous apprend dans une étude que les entreprises à la pointe du content marketing – c’est-à-dire celles qui ont une stratégie de contenu bien définie et de qualité – en retirent des gains bien supérieurs à celles qui y investissent moins d’efforts.

Ainsi, les sites web des meilleurs élèves en matière de content marketing connaissent une hausse de trafic moyenne de 19, 7 % par an, contre 2, 5 % pour les autres.

 

2. 62 % des entreprises sous-traitent leur content marketing

Comme le montre cette infographie de Demand Metric, 62 % des entreprises ne créent pas leurs contenus en interne.

Et pour cause, faire appel à un rédacteur web freelance pour rédiger vos articles de blog, vos fiches produit ou tout autre contenu présente de multiples avantages.

À ce sujet, consultez notre guide pour sous-traiter efficacement votre rédaction web.

 

3. Le content marketing coûte 62 % moins cher que le marketing traditionnel

Toujours selon Demand Metric, le content marketing est bien moins cher que les techniques de promotion traditionnelles – notamment la publicité.

Et cela avec un retour sur investissement inégalé : le marketing de contenu rapporterait 3 fois plus que les moyens traditionnels pour la même somme investie.

 

4. Les contenus les mieux classés par Google comptent environ 1200 mots

Searchmetrics nous apprend que la longueur moyenne des contenus les mieux référencés par Google se situe entre 1140 et 1285 mots.

Cela confirme que le roi des moteurs de recherche prend largement en compte la quantité de mots – à condition qu’elle aille de paire avec la qualité – dans le classement des articles de blog et autres contenus web.

 

 

5. 60 % des marketeurs créent au moins un contenu par jour

La régularité est essentielle dans une stratégie de content marketing performante, comme l’indique un rapport d’eMarketer.

Publier de nouveaux contenus trop rarement et de façon décousue est néfaste pour leur visibilité et celle de votre site web, quel que soit le niveau de qualité de vos créations, car cela n’est pas bon pour votre référencement naturel.

Veillez donc à publier souvent et régulièrement pour vous attirer les faveurs de Google et vous assurer une présence forte sur le web et les réseaux sociaux.

 

6. 75 % des jeunes font confiance aux sites d’entreprise

Sans relation de confiance, toute action marketing ou publicitaire est vouée à l’échec.

C’est justement là que réside l’une des grandes forces du content marketing : comme le montre une étude de l’institut Nielsen, 75 % des jeunes de 21 à 34 ans font confiance aux sites et aux blogs d’entreprise – et ce chiffre est de 72 % pour la génération Z.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est que même les articles de journaux et les avis de consommateurs en ligne n’atteignent pas un tel niveau de confiance.

Et il ne s’agit pas seulement des jeunes ! 47 % des acheteurs lisent entre 3 et 5 articles avant de s’adresser à un commercial. Lorsqu’une personne de votre cible se pose une question il est important que vous y répondiez avec un contenu pertinent.

 

7. La vidéo est numéro 1 dans la stratégie de contenu

Et c’est logique ! Les réseaux sociaux comme YouTube, Instagram ou TikTok permettent aux utilisateurs de regarder des vidéos tous les jours. En 2020, on estime que les consommateurs ont regardé 12,2 milliards de minutes de vidéo.

C’est l’équivalent de 23 211 années. 80 % des spécialistes du marketing affirment que la vidéo a directement augmenté leurs ventes (d’après une étude réalisée par Wyzowl).

Le contenu vidéo est la première forme de contenu consommé (d’après une étude Hubspot), il est nécessaire de l’intégrer à votre marketing de contenu.

 

8. 75 % des spécialistes du marketing estiment que le SEO est la tactique de marketing de contenu la plus efficace.

Si la vidéo et la photo prennent une part importante dans le marketing de contenu, plus de 90 % du contenu produit sont encore des articles de blog. Et ce n’est pas pour rien, un bon référencement permet d’obtenir un meilleur classement de votre contenu dans les résultats de recherche, et ce plus rapidement.

Le SEO est incroyablement important pour votre stratégie de marketing de contenu, et il est peu probable que cela change un jour.

 

9. 85 % des utilisateurs ignorent les résultats payants

Et oui, lors d’une recherche sur un moteur de recherche, 85 % des utilisateurs ignorent les résultats payants et se concentrent sur les résultats de recherche organiques. Le contenu non promotionnel a donc de meilleures chances que celui résultant de campagnes payantes.

 

Alors, que signifient ces statistiques pour vous en tant qu’entreprise ? Ces 9 statistiques sont révélatrices de l’intérêt du content marketing pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur domaine d’activité.

 

Notre conseil

Vous devez constamment produire du contenu de qualité, puis mettre en place une stratégie solide pour le présenter à votre public cible. Il est aussi important de rester attentif à l’évolution des tendances.

Même si l’on observe en 2021 que les bonnes vieilles recettes sont toujours efficaces : un contenu pertinent et varié fonctionne mieux qu’un contenu payant !

N’attendez plus pour mettre en place votre propre stratégie de contenu et trouvez un rédacteur web professionnel sur Redacteur.com.

Infographie : le monde de la cosmétique et le SEO

Une infographie qui regroupe un certain nombre d’informations et de classements sur la visibilité (marques, types de produits, secteurs, etc.) sur les moteurs de recherche pour la thématique de la cosmétique, afin de faire le tour SEO de ce secteur en France… Notre infographie du 

Comment calculer le Net Promoter Score (NPS) de votre entreprise ?

Le Net Promoter Score (NPS) est un indicateur permettant d’estimer : La fidélité de vos clients ; Leur satisfaction à l’égard de vos produits ; Leur propension à faire du bouche-à-oreille autour de votre marque. Tout cela en leur posant une seule question simple… Le 

8 types de vidéos d’entreprise pour booster vos ventes

La vidéo est un contenu idéal pour communiquer, vous le savez si vous lisez souvent ce blog !

Cependant, bien choisir ses vidéos permet aussi d’accompagner un prospect à chaque étape du processus d’achat et de le fidéliser. Au fur et à mesure, il comprendra mieux la portée de vos services et saura vers quelle prestation se diriger.

Mais quel genre de vidéo devriez-vous créer ? Quels sont les types de vidéos les plus adaptés à chaque phase du cycle d’achat de votre prospect ? Pour ce faire, il faut connaître parfaitement le parcours de vos prospects et de vos acheteurs et identifier le contenu qu’ils recherchent, à chaque étape de ce parcours.

Voici 8 types de formats à envisager pour faire des vues et convertir vos spectateurs en clients.

 

Comprendre le parcours de vos prospects et clients

Avant de savoir quelle vidéo placer sur quelles étapes du cycle d’achat de vos prospects il est évidemment essentiel de bien connaître ce cycle d’achat. Il s’agit du processus par lequel passent vos clients, de la prise de conscience d’un problème, la recherche de produits ou de services pour le résoudre, jusqu’à l’achat final du produit choisi.

Utiliser la vidéo dans votre stratégie marketing vous aidera à convertir vos prospects et augmentera les interactions avec votre marque. En utilisant la vidéo de la bonne manière, vous attirerez des visiteurs et des acheteurs de manière organique.

Si on prend un tunnel de conversion classique, on retrouve les 3 grandes étapes suivantes.

 

1. Début du tunnel : Éduquer

La vidéo éducative

La vidéo éducative est la première vidéo que les internautes doivent visionner. Pourquoi ? Parce que ce type de contenu le sensibilise à sa problématique, tout en lui donnant les bases sur les produits ou services à utiliser.

La promotion n’est pas l’objectif de cette vidéo. Son rôle est d’expliquer indirectement à une audience ce qu’elle peut mettre en œuvre pour résoudre un problème du quotidien ou atteindre un objectif.

Généralement, cette vidéo prodigue quelques conseils sous forme d’animation, de scènes ou de conseils écrits qui défilent.

Très courte, cette vidéo qui fait souvent moins de 2 minutes va encourager l’internaute à vous suivre sur les réseaux sociaux ou s’inscrire à votre newsletter pour profiter de vos conseils pertinents.

La vidéo d’introduction

Il est aussi possible d’avoir des vidéos d’introduction qui vont présenter les valeurs et l’esprit de votre marque à vos prospects. Il ne s’agit pas de publicités incitant à acheter précisément certains produits ou services. Elles ont plutôt, elles aussi, un but informatif.

Vous pouvez en avoir une sur votre page d’accueil ou sur la page d’accueil de votre chaîne YouTube. Elles vont expliquer très rapidement en quoi consiste votre marque. C’est l’occasion de faire une bonne première impression !

 

2. Milieu de tunnel : Expliquer

La vidéo explicative

Maintenant conscient de ses besoins, votre prospect est mature pour une vidéo explicative.

Concrètement, vous devez lui expliquer comment vos solutions vont l’accompagner dans la résolution de ses problèmes.

Il ne s’agit pas de faire une promotion directe, en vantant les atouts de vos produits et services. Ici, l’objectif est d’exposer une situation à laquelle pourrait être confronté un potentiel client et de lui montrer les solutions que vous avez à proposer. Soyez factuel avec des études de cas client, par exemple.

Vous pouvez aussi partir d’une problématique ou d’un objectif pour dérouler les étapes de la mise en œuvre de votre solution. Les prospects comprendront mieux le cheminement nécessaire pour résoudre leurs points de douleur.

Ce type de vidéo va humaniser votre entreprise, tout en divulguant ses valeurs. C’est donc le moment d’accrocher le prospect, non seulement grâce aux performances de vos prestations, mais aussi via votre culture d’entreprise. Si vous véhiculez des valeurs similaires aux siennes, vous le pousserez en fin de tunnel.

Contrairement à la vidéo d’introduction, qui présente brièvement votre entreprise, la vidéo explicative va aller plus en profondeur et expliquer aux gens ce que vous faites et pourquoi ils doivent faire affaire avec vous.

La vidéo explicative se veut ludique et rassurante à la fois, donnant des informations concrètes tout en mettant en avant la qualité du service de l’entreprise.

L’assureur Allianz l’a bien compris :

La vidéo produit

C’est aussi le moment de présenter vos produits, grâce à des vidéos produits.

Ce type de vidéo n’y va pas par quatre chemins : il s’agit de présenter de manière convaincante un produit ou un service.

Décrivez les principales caractéristiques du produit et ses bénéfices pour le client (le tout avec une esthétique soignée) pour gagner la confiance de vos prospects et les inciter à l’achat.

Samsung, par exemple, est bien connu pour ses vidéos produit très soignées :

Vous pouvez avoir une vidéo montrant l’utilisation de votre produit ou service ou simplement une vidéo des caractéristiques du produit ou service en question. C’est un moyen idéal d’inciter vos prospects à choisir votre marque plutôt que la marque concurrente.

Le format est ici plus libre, même s’il faut rester dynamique et captivant. Évitez les vidéos de plus de 3-4 minutes.

 

3. Fin du tunnel : Démontrer et rassurer

La vidéo tutoriel

Arrivé en fin de tunnel, le prospect est conscient des solutions qu’il doit mettre en œuvre. C’est le moment où vous devez le persuader que VOUS êtes la meilleure entreprise pour l’aider.

Vos clients aiment apprendre à faire tout un tas de choses – le do it yourself est en vogue. Il n’est donc pas étonnant que les tutos soient des contenus très populaires sur YouTube ou sur les réseaux sociaux.

Si possible, vos tutoriels doivent être directement liés à l’usage de vos produits : par exemple, il est pertinent pour un fabricant d’outils de faire des tutos de menuiserie ou de construction.

Mais rien ne vous empêche de vous montrer plus original, comme Innocent qui nous apprend à fabriquer un arrosoir avec une bouteille de smoothie :

Grâce au tutoriel, vous pouvez expliquer comment vos produits fonctionnent, les différentes façons de les utiliser et les objectifs qu’ils peuvent combler.

La vidéo tutorielle doit montrer vos atouts, mais aussi votre valeur ajoutée par rapport aux concurrents (sans les citer ou les dénigrer, bien entendu).

Les vidéos témoignages

En parallèle, des interviews de vos clients et de vos experts auront une valeur rassurante pour le prospect. L’objectif est de convaincre grâce à un discours percutant : le témoignage client lui permet de s’identifier et de visualiser comment vous pouvez l’aider ; l’interview d’un collaborateur le rassure sur le niveau d’expertise de votre entreprise.

Il est possible que l’intervenant réponde à des questions ou qu’il parle pendant plusieurs minutes du produit ou du service concerné. Cependant, l’interview doit être sans temps mort et énergique pour captiver l’audience.

La vidéos d’entreprise

C’est aussi le moment de rentrer encore plus en détail sur la présentation de votre entreprise. Des vidéos d’entreprise peuvent vous permettre de présenter votre marque en montrant un peu plus que ce que vous montrez d’habitude.

La vidéo d’entreprise est une sorte d’équivalent animé de la page « À propos » de votre site.

L’objectif est de montrer qui se cache derrière votre marque, d’évoquer votre culture d’entreprise, l’état d’esprit de vos collaborateurs… Présentez les coulisses de votre entreprise, interviewez le PDG, mettez en avant votre équipe… Bref, soyez humains et profitez-en pour aborder un ton plus décalé.

Ce format de vidéo peut utiliser la vidéo en direct sur les réseaux sociaux. Ces vidéos permettent à vos prospects de se sentir encore plus proches de vous.

Attention
Attention toutefois à ne pas tomber dans la surenchère ou, pire, dans le ridicule, l’exercice étant à double tranchant.

La vidéo sociale

Une simple publication sur les réseaux sociaux peut vous offrir une visibilité et un engagement colossal.

Mais une vidéo spécialement pensée pour être diffusée sur ces plateformes peut avoir des résultats encore plus impressionnants.

Easyvoyage maîtrise à la perfection l’art du buzz par la vidéo :

 

Ne pas oublier l’essentiel

Dernier conseil : chaque vidéo doit contenir un call-to-action ! Au début du tunnel, poussez les internautes à rester dans votre sillage (valorisez votre newsletter ou vos réseaux sociaux).

Au milieu, incitez-les à télécharger du contenu complémentaire (livre blanc, webinaire, guide, etc.) pour obtenir leurs coordonnées et les faire entrer dans votre stratégie lead nurturing.

Enfin, lors de la dernière étape, vous devez les pousser à vous contacter directement, par la prise de rendez-vous ou l’inscription à un essai gratuit.

Vous avez maintenant une idée plus précise des vidéos à présenter à chaque étape de votre parcours client. Si vous recherchez un freelance pour les réaliser, parlez de votre besoin sur Codeur.com.

 

La Team WordPress veut accélérer le cœur de son CMS

Le CMS WordPress, leader incontesté des plateformes de création de site web, voit la concurrence s’améliorer en termes de « web performance » (temps d’affichage des pages, etc.) plus vite qu’elle et décide de mettre en place une équipe chargée de réfléchir aux méthodes d’accélération du noyau 

SEO  : 5 stratégies de netlinking à utiliser absolument  !

Acquérir des backlinks fait partie intégrante de toute bonne stratégie SEO. Sans ces liens entrants, votre site web ne gagnera pas en popularité auprès de Google et votre visibilité sur le moteur de recherche s’en retrouvera impacté. Mais glaner ces précieux liens externes n’est pas 

Les 12 plus beaux templates pour votre site Webflow

Vous vous apprêtez à commencer un nouveau projet Web ? Pourquoi ne pas essayer Webflow ? Moins  répandu que WordPress, c’est tout de même un outil complet qui permet de créer des sites sans avoir à connaître le code.

Si vous manquez de temps, ou si vous avez besoin d’inspiration, l’utilisation de templates pour Webflow est un moyen facile et rapide d’amorcer le processus de création de votre site Web.

 

Comprendre le fonctionnement des modèles Webflow

Webflow propose un grand nombre de thèmes de sites Web responsives : gratuits ou premium, ces templates vont aider les entreprises comme les particuliers dans la conception de leur site.

Une fois que vous avez sélectionné un modèle gratuit ou premium, celui-ci  est ajouté au tableau de bord en tant que « nouveau projet », avec toutes les pages du template en question déjà incluses dans ce projet. À partir de là, vous pouvez personnaliser votre thème autant que vous le souhaitez.

Voici quelques uns des meilleurs thèmes Webflow, qui vous permettront de créer votre nouveau site web en toute simplicité. Parmi les modèles suivant,  vous allez retrouver des thèmes premium et gratuits.

 

Les plus beaux templates Webflow gratuits

Webflow propose une sélection de thèmes gratuits, que vous ayez besoin d’un site « One page » ou d’un site professionnel plus complexe contenant plusieurs pages. Nous allons en voir quelques-uns.

Pour utiliser un template gratuit, rendez-vous sur le répertoire de Webflow et choisissez le template  qui vous convient.

Puis, cliquez sur le bouton « Utiliser gratuitement », qui ouvre votre tableau de bord. Donnez un nom à votre projet (ou utilisez le nom fourni par défaut), et cliquez sur le bouton « Créer un projet ».

1. Stone

Stone

Avec sa mise en page aux tons sombres et clairs, le thème Stone peut facilement être retravaillé pour faire un site web personnel, d’agence ou pour vanter un ou plusieurs produits. Les styles de couleur pierre apportent un peu de chaleur et le résultat est professionnel. Responsive, il permet la captation de prospects grâce à un formulaire au design soigné.

2. Proof

Proof

Si vous êtes à la recherche d’un thème de blog moderne et responsive, Proof est un template qui devrait faire l’affaire. Ce template dispose d’une belle barre latérale fixée à gauche, d’un contenu scrollable sur la droite, d’un système d’onglets permettant la navigation vers les pages internes. Les articles s’affichent « pleine page » et permettent une expérience immersive.

3. Minimal

Minimal

Affichez votre travail et votre contenu sur ce template responsive propre et minimaliste. Avec ces options, Minimal a tout pour plaire : un slider de témoignages, un chouette formulaire de contact, etc. Vous pouvez bien sûr le personnaliser pour l’adapter à votre propre marque, mais si vous souhaitez conserver cet aspect « pur », cela ne devrait pas être long.

4. Space

Space

Lancez votre prochain produit ou application mobile avec un style « flat » grâce à Space, un thème aussi simple qu’efficace. Ce  modèle de page de lancement produit est responsive a tout ce dont vous avez besoin pour collecter des emails de prospects et « faire passer le mot ».

5. Momentum

Momentum

Avec une mise en page simple mais audacieuse, Momentum vous permet de présenter facilement votre contenu et de le partager avec le monde entier très rapidement. Ce template polyvalent peut servir à beaucoup de choses et ravira particuliers comme petites et grosses entreprises.

 

Les plus beaux thèmes Webflow premium

Vous pouvez également acheter des modèles premium, mais un système de licence ne permet l’utilisation d’un template que pour une seule personne ou une seule entreprise : en bref, pour un seul projet.

Pour sélectionner et acheter un modèle premium, rendez-vous sur le répertoire de templates de Webflow et trouvez le thème payant que vous souhaitez utiliser pour votre projet. Ensuite, cliquez sur « Acheter » sur la page du modèle de votre choix.

Vous serez invité à créer un compte Webflow (gratuit) si vous n’en avez pas déjà un, ou à vous connecter à votre compte existant si vous êtes déconnecté.

Vous n’avez qu’à saisir vos informations de paiement, ou à cliquer sur « Modifier la carte de crédit » pour mettre à jour vos informations de paiement si vous les avez déjà ajoutées. Après avoir cliquer sur le bouton « Payer maintenant pour terminer votre achat », cliquez sur « Continuer ».

Enfin, comme pour les templates gratuits, il faut donner un nom à votre nouveau projet et cliquez sur « Créer un projet » pour ouvrir le template que vous venez d’acheter dans le Designer de Webflow.

Voyons maintenant quelques uns des thèmes les plus populaires du moment.

6. Ollie

Ollie

Tout ce que vous voulez pour styliser votre page Web est disponible avec Ollie. Une gamme de blocs de construction permet en effet de construire un site Web responsive et soigné : il y a plus de 100 blocs différents ! Décidez d’un thème de couleur et vous verrez apparaître la transformation instantanée de tous les éléments. Ollie convient à tous les types d’entreprises.

Le prix
Ollie est proposé au prix de 79$.

7. Agencios

Agencios

Considéré comme un thème très polyvalent et même l’un des templates Webflow les plus puissants, Agencieos éclipse tous les autres templates. Il met en valeur la personnalité d’une marque, ou le travail d’un professionnel, de manière élégante et efficace, et propose plusieurs mises en page pour la Home comme pour les Landing Pages.
C’est un thème convient parfaitement aux petites entreprises. Ses différents formulaires de contact attirent l’oeil et sont susceptibles de convertir un grand nombre de visiteurs en prospects.

Le prix
Le thème a tout de même un point noir, son prix : il vous en coûtera la bagatelle de 149$

8. Radio

Radio

Vous faites vos propres podcasts ? Voici un template Webflow spécialement conçu pour les podcasters. Radio est un thème premium qui propose 2 options de page d’accueil et de nombreuses autres pages.

Le thème Radio vise à offrir la meilleure expérience utilisateur possible, quel que soit l’appareil utilisé. Toutes les pages de Radio Webflow présentent des animations pour rendre la navigation plus agréable. Il est évidemment personnalisable et est régulièrement mis à jour pour s’enrichir de davantage de fonctionnalités.

Le prix
Radio s’affiche à un tarif très accessible de 49$.

9. Portfolios

Portfolios

Portfolios est un template pour portfolio créé pour les designers. Il comporte 6 types de mises en page différentes, ainsi que modèles de pages de service, 3 pages de blog, 3 pages de contact, et même une section de commerce en ligne.

C’est un excellent point de départ si vous cherchez à créer un site Web de portfolio tout en vendant vos créations.

Le prix
Comme Agencieos, Portfolios s ‘affiche lui aussi au tarif de 149$.

10. Aurora

Aurora

Aurora est un template conçu pour les entreprises SaaS, les startups et même les applications mobiles.

Ce thème premium contient une collection de différentes pages d’accueil pour les applications mobiles, des pages de prix, des pages de questions-réponses, des mises en forme de témoignages, et tout ce dont vous aurez besoin. Il utilise bien sûr le CMS Webflow, dont il tire partie pour tous vos besoins de blogging et de marketing de contenu.

Le prix
Aurora vous coûtera 49$.

11. Orion

Orion

Conseillé pour toutes les startups, entreprises et agences de marketing, Orion dispose de plusieurs pages pré-construites pour chaque page de contact, de blog, de services, pour la page « à propos » et bien évidemment, la page d’accueil : si vous ne trouvez pas votre accueil parmi les 5 modèles proposés, combiner les éléments de ces pages ne prendra que quelques minutes.

Le thème est spécifiquement optimisé pour les smartphones et les tablettes, mais fonctionne aussi à merveille sur un ordinateur de bureau. Orion est « vivant », grâce à ses animations qui dynamisent la navigation à travers le site.

Seulement quelques clics vous seront nécessaires pour changer toute la couleur du thème, grâce à des commutateurs globaux .

Très complet, et outre les pages citées plus haut, il fournit au total pas moins de 12 sous-pages et 9 styles différents de boutique, différentes en-têtes et portfolio.

Le prix
A 49€ la licence, son prix est situé dans la fourchette basse des tarifs de Webflow.

12. Blogos

Blogos

Blogos est un thème puissant et flexible pour les sites Web de magazines, de blogs ou d’actualités.

Il offre un design facilement personnalisable, des mises en page multi-colonnes et une grille moderne. Une option de changement globale permet de modifier facilement l’ensemble du thème de couleurs en quelques clics seulement. En outre, les éléments de base comme les paragraphes, les en-têtes et les boutons peuvent être modifiés tout aussi facilement avec les options  accessible via une page «  guide de style ».  Chose à souligner, ce template inclut également les pages utilitaires telles que « Mot de passe perdu » ou « erreur 404 ».

Le template est 100% personnalisable et son interface visuelle facilite la personnalisation de presque tout. À l’exception des images de démonstration, tous les autres contenus graphiques peuvent être utilisées à des fins commerciales ou personnelles.

Le prix
Le prix de la licence est de 79$.

 

Besoin d’un développeur Webflow pour installer et personnaliser votre thème ? Trouvez-le rapidement en postant votre annonce sur Codeur.com !

11 bonnes pratiques pour réussir votre chatbot

Les chatbots sont en vogue, et peut-être que vous êtes tenté de lancer votre propre robot de messagerie basé sur l’intelligence artificielle afin d’interagir différemment avec vos clients sur le web. Toutefois, cela ne s’improvise pas, et il est primordial de bien s’informer sur le 

L’API Google Search Analyctics propose les données Discover / News et les regex

Bonne nouvelle : les données de performance sur Google News et Discover, déjà disponibles dans la Search Console, sont désormais exportables via l’API Search Analytics. De plus, la prise en charge de directives de « regex » est également désormais intégrée… Les éditeurs d’un site web inclus 

Content marketing : stratégies et conseils à suivre

Le content marketing, aussi appelé marketing de contenu, rassemble toutes les actions visant à produire et diffuser des contenus sur internet, le facteur clé de succès est la qualité du contenu proposé.

Cette démarche permet de promouvoir son activité mais aussi de convaincre et fidéliser une audience parmi laquelle se trouvent vos clients d’aujourd’hui et de demain.

 

Comment construire une bonne stratégie de contenu ?

Le facteur clé de succès est la qualité du contenu proposé. Même si l’expression est souvent utilisée à tort et à travers et peut paraître basique, cette expression a tout son sens : produire un contenu de qualité, c’est proposer à vos publics cibles des contenus qui correspondent à leurs centres d’intérêt.

Pour y parvenir, vous devez respecter quelques règles :

  • Trouvez un sujet qui plaira à votre audience. Celui-ci doit répondre à une problématique mais aussi être actuel, ce qui ne veut pas dire qu’il doit traiter l’actualité.
  • Faites une recherche documentaire afin d’avoir de bonnes sources mais aussi pour proposer un contenu qui se différencie de celui de vos concurrents.
  • Publiez régulièrement et n’hésitez pas à donner rendez-vous à vos lecteurs.

Les articles d’actualité sont difficiles à gérer. Les sujets étant vite obsolètes, il est impératif d’avoir une bonne gestion de ses pages web et de les supprimer rapidement pour ne pas nuire à la visibilité.

Notre conseil
Il est intéressant sur un site ou sur un blog de prévoir quelques pages ayant des contenus « evergreen », autrement dit, des contenus non périssables.

Mesurer ROI stratégie SEO

Mieux : c’est aussi proposer aux moteurs de recherche des mots clés qui facilitent le travail d’indexation afin de rendre votre contenu plus visible sur la toile (10 conseils pour rédiger un contenu SEO). Le contenu est ainsi devenue l’affaire des spécialistes du marketing.

On parle de « marketing de contenu », alors qu’on rattachait autrefois la rédaction web et les contenus à la communication.

Créez un contenu qui vous ressemble

Les contenus que vous créez doivent vous ressembler. Lorsque vous publiez, vos lecteurs doivent retrouver votre personnalité mais aussi l’image de marque de votre entreprise.

blog de traduc.com commerce international
Source : Commerce international, le blog par Traduc.com

Pour toutes ces raisons, il est essentiel de produire des contenus, bien sûr, mais aussi de porter une attention particulière aux illustrations.

Notre conseil
Oubliez les banques d’images : prenez des photos, créez vos graphiques et produisez vous-même vos infographies. Adoptez un ton adapté et conservez-le au fil des publications.

 

 

Quelle est la longueur idéale pour un contenu de qualité ?

Tout dépend ce qu’on veut dire… Les articles d’actualités ont plutôt un format court, adapté à une rubrique « Actualités » sur un site web. Ces brèves d’actualités feront tout au plus un feuillet (1500 signes) et auront une dimension informative.

Au contraire, avec un format plus long, on se donne les moyens d’enrichir un sujet qui intéresse vos publics cibles. C’est le cas avec des dossiers ou des « focus sur » qui traiteront d’un sujet plus en profondeur, avec par exemple une synthèse, une interview, un zoom sur un angle particulier du sujet.

longueur article blog

Des contenus courts sont informatifs, liés à l’actualité, on les qualifie de « contenus chauds ». Les contenus longs sont plus axés sur la réflexion sur un sujet donné, ils sont qualifiés de « contenus froids ».

A l’heure du référencement, on sait qu’il vaut mieux privilégier les contenus d’une certaine longueur (idéalement plus de 3000 signes, au moins 600 mots) pour être jugés digne d’intérêt par les moteurs de recherche. Les pages avec un contenu trop court seront jugées « low quality », ces pages trop courtes auront peu de chance de booster votre référencement naturel.

Pire, ils peuvent vous pénaliser si vous avez trop de pages « low quality » sur votre site (typiquement, les pages avec 2 ou 3 lignes de texte – logique, un moteur de recherche ne veut pas conduire les internautes vers ce genre de page).

 

Sur quels types de contenus faut-il miser ?

Toute bonne stratégie de contenu doit absolument combiner contenu chaud et froid, long et court. De même que toute bonne stratégie de contenu doit nécessairement varier les types de contenus :

  • Articles,
  • Vidéos,
  • Podcasts,
  • Interviews,
  • Articles sous forme de listes,
  • Guides d’achats,
  • Ebooks,
  • Livres blancs, etc.

Les infographies, webzines, web series, bd stories, storytelling sont également des outils intéressants pour illustrer un process ou faire passer une idée. Les internautes apprécient la richesse des contenus proposés.

mot clé google référencement web

Cette richesse plurimedia accentue le taux de fidélisation. Quant aux moteurs de recherche, s’ils ne sont pas capables d’indexer les contenus des vidéos, ils sont tout à fait capables d’indexer les informations contextuelles (autour des vidéos : son titre, son petit résumé, son auteur…).

Youtube étant le 2e moteur de recherche, il est difficile de construire une stratégie de contenu sans passer par la création d’une chaine vidéo sur Youtube ou Vimeo.

 

Combien de contenus faut-il publier ?

Il n’y a pas de règle d’or. Mais la régularité est appréciée. Maintenant, il faut aussi être pragmatique : produire du contenu sur un rythme quotidien est très chronophage.

Mieux vaut publier une info par semaine et la soigner (un article, une vidéo, un diaporama…) plutôt que s’efforcer de produire tous les jours des contenus médiocres. Il faut miser sur la qualité plus que sur la quantité !

 

Comment s’organiser pour produire ce contenu ?

Pour avoir une certaine régularité, il faut une bonne dose d’organisation : prévoir une programmation éditoriale aide à planifier les futurs contenus.

  • Le rôle du rédacteur en chef ou du directeur de publication est aussi de répartir les tâches entre les différents rédacteurs, vidéastes, infographistes, qu’ils soient internes ou externes.
  • On peut faire appel à un prestataire externe spécialiste du contenu digital.
  • En règle générale, on fera appel à une agence pour des projets importants, à un freelance pour de petits projets.
À lire aussi : Comment choisir et travailler avec des rédacteurs freelance ?

 

Faut-il obligatoirement que le contenu soit partagé ?

C’est la nouvelle règle d’or du contenu digital ! tout contenu doit :

  • être rédigé en tenant compte des règles de la rédaction web, pour être lu
  • être optimisé pour le référencement, pour être visible sur les moteurs
  • être digne d’intérêt pour être partagé sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram.

Autrement dit, il faut se creuser les méninges pour inventer, renouveler, créer des contenus toujours plus originaux, intéressants, créatifs et qualitatifs. Plus que jamais, le contenu est le maitre du jeu digital !

 

La différence entre publier du contenu et avoir une stratégie Content Marketing

Créer du contenu et avoir une stratégie Content Marketing sont deux choses totalement différentes ! Publier des articles sur un blog, c’est bien, mais pas suffisant pour remplir des objectifs. Le marketing de contenu va beaucoup plus loin que la simple rédaction, c’est un ensemble de techniques destiné à créer, optimiser, diffuser et analyser le contenu.

Cap sur les 4 principales différences entre la création de contenu et la mise en œuvre d’une stratégie Content Marketing !

Le contenu est un moyen, non une fin

Pour commencer, le contenu est la colonne vertébrale qui soutient votre stratégie Content Marketing. Mais sans les côtes, les muscles et l’épiderme, ce n’est qu’un corps sans vie.

Bon à savoir
Vos articles, infographies, vidéos ou ebooks sont des instruments et non un résultat final. Leur seule publication sur votre blog ne constitue pas une stratégie et n’arrivera pas à vous faire remplir vos objectifs.

Et justement…

Le Content Marketing possède un objectif

Le Content Marketing sert un ou plusieurs buts bien précis. Vous allez répondre qu’un article ou qu’un livre blanc doit aussi avoir un objectif, mais nous parlons ici de faire levier sur tout un axe de votre entreprise.

utiliser article de blog ou livre blanc e-book

Selon vos années d’expérience, la taille de la société et les services proposés, la stratégie de contenu peut :

 

Un article seul ne peut remplir un ou plusieurs de ses objectifs. Il faut une stratégie bien plus large pour pouvoir atteindre le but principal. Autrement dit : les petits ruisseaux font les grandes rivières !

 

Le Content Marketing utilise plusieurs leviers pour promouvoir le contenu

Nous l’avons dit : publier du contenu ne suffit pas. Il faut le diffuser au bon endroit, au bon moment et savoir le promouvoir auprès d’une cible qualifiée. C’est cela le Content Marketing !

Au moment de la mise en ligne, vous devrez insérer des liens internes pour optimiser le maillage et des liens externes.

Faire un audit de contenu

En plus de créer une ligne éditoriale en adéquation avec les attentes de vos prospects et de vos clients, il faut analyser les places de diffusion et les canaux de promotion.

Évidemment, cela passe par le choix des réseaux sociaux adaptés à votre cible, mais aussi par les horaires de diffusion. Un article n’aura pas le même impact à 14h sur Twitter, que sur Facebook, Linkedin ou Pinterest, par exemple.

Il est donc important de voir plus loin que la rédaction web pour établir une communication digitale de plus grande envergure. La promotion de vos articles passe aussi par la création d’une stratégie emailing, l’utilisation de régies publicitaires social media et les campagnes Adwords.

 

Le Content Marketing est stratégique, le contenu est pratique

Pour terminer, vous aurez compris qu’avoir une stratégie Content Marketing signifie avoir une vision d’ensemble de la publication et de la diffusion des contenus. Elle permet de faire travailler en synergie vos articles, infographies et livres blancs, ainsi que d’opter pour des call-to-action qui doivent, au final, vous permettre d’atteindre un objectif important.

Les contenus fonctionnent ensemble et apportent de l’eau au moulin de votre marketing de contenu.

Tout cela vous paraît complexe ? Redacteur.com met à votre disposition des spécialistes du Content Marketing, capables de vous aider à mettre en œuvre une stratégie efficiente, contactez-nous pour poser vos questions ou passez directement une commande à nos rédacteurs freelances pour la création de vos contenus.

 

Comment auditer votre stratégie éditoriale ?

Voilà maintenant quelques semaines que vous avez mis en place votre Content Marketing et que vous diffusez assidûment des articles sur votre blog. Vous prenez soin de les partager sur les réseaux sociaux pour augmenter leur impact. Il est donc l’heure d’évaluer si votre stratégie éditoriale porte ses fruits et si vos contenus vous aident à remplir vos objectifs.

Cette évaluation vous permettra de détecter les bonnes pratiques, ainsi que les axes d’amélioration pour peaufiner votre rédaction et optimiser votre Content Marketing !

Mesurer la courbe d’audience de votre blog

Connectez votre blog à un outil comme Google Analytics pour évaluer le nombre de visiteurs depuis la création de votre stratégie éditoriale. Normalement, vous devez visualiser une courbe croissante, avec des pics le jour de parution d’articles.

Comparez ce graphique à votre calendrier éditorial et vérifiez la cohérence. S’il y a des jours avec moins de visiteurs, alors que vous avez pourtant posté un billet, notez le titre et le sujet de votre article.

À l’inverse, notez également les articles qui ont propulsé votre audience. Vous pourrez aussi les analyser pour dégager des sujets qui semblent intéresser davantage votre cible ou voir si c’est un type de titre qui revient régulièrement (comment faire, X conseils, X erreurs, pourquoi…).

 

Vérifier les requêtes entrantes

Toujours dans Google Analytics, il convient de vérifier les mots-clés grâce auxquels les visiteurs arrivent sur votre site. Si votre blog parle de tourisme et de voyage, alors que les requêtes entrantes parlent de nourriture et de vêtements, c’est qu’il y a une incohérence entre votre stratégie SEO et votre référencement.

image seo référencement typographie de mot clés

Il conviendra de revoir vos contenus pour intégrer les mots-clés en rapport avec votre activité à des endroits pertinents comme les titres et sous-titres.

 

Créer un classement des articles les plus lus

Grâce à la première étape, où vous analysez les pointes de visite, vous dégagerez déjà une tendance au niveau des articles préférés de vos lecteurs. Néanmoins, prenez aussi le soin de vérifier les articles les plus lus. Comme vous l’avez fait précédemment, listez-les avec les jours de parution.

Trouvez leurs points communs :

  • sont-ils longs ou courts ?
  • illustrés ou pas ?
  • ont-ils un ton professionnel ou décalé ?
  • quel est leur type de titre ?

Analyser les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux

Enfin, votre stratégie éditoriale doit fonctionner également sur les réseaux sociaux.

communauté réseaux sociaux

À l’aide d’un outil comme SharedCount par exemple, entrez les URLs de vos articles et analysez le nombre de partages sur les réseaux sociaux. Là encore, vous serez en mesure de dégager des tendances sur les contenus préférés de vos différentes communautés sur Twitter, Facebook, Pinterest ou Linkedin.

Les résultats que vous obtiendrez suite à l’audit de votre stratégie éditoriale vous aideront à revoir votre planning de publication.

Vous serez en mesure de trouver les sujets qui intéressent vos lecteurs et de les exploiter au maximum. Au final, vous attirerez de plus en plus de trafic qualifié sur votre site internet et vous augmentez vos chances de conversion.

 

Déléguez votre content marketing

Le marketing de contenu ne doit jamais être négligé. Avoir une bonne visibilité a longtemps été un atout. Aujourd’hui, avec la digitalisation, c’est essentiel !

Si vous avez besoin d’aide dans la rédaction de contenu et dans la mise en œuvre d’une stratégie Content Marketing, n’hésitez pas à passer commande sur Redacteur.com. Nos freelances ne demandent qu’à vous aider à remplir vos objectifs !

 

14 exemples d’annonces Google Ads efficaces

Les annonces Google Ads ont un taux de conversion 50% supérieur à celui du trafic organique. Et ce n’est pas leur seul atout ! Ces liens sponsorisés génèrent un retour sur investissement de 200%. Google Ads constitue l’un des meilleurs investissements pour votre entreprise. Ceci, pour 

Ancrage de lien et SEO – Vidéo SEO Abondance N°208

Lorsqu’on obtient un backlink vers son site (mais cela est également valable dans le cadre du maillage interne), il est primordial d’obtenir un ancrage (texte cliquable) de bonne qualité. Mais qu’est-ce qu’une ancre de bonne qualité ? Quelques éléments de réponse dans cette vidéo… Avoir 

Gestion du travail : comment améliorer votre productivité ?

La gestion du travail consiste à s’organiser pour structurer les missions quotidiennes de chaque collaborateur, afin de gagner en productivité. Cette méthode désigne la manière de gérer vos projets et vos équipes, au quotidien pour booster vos ventes, tout en améliorant la satisfaction client.

Cependant, organiser ses tâches au quotidien est un processus parfois difficile. D’autant plus si vous travaillez avec plusieurs clients et des équipes étoffées. D’après une étude d’IDC France, une gestion du travail inefficace coûterait 20 à 30% du chiffre d’affaires annuel d’une entreprise. C’est énorme !

en moyenne, les entreprises perdent 20 à 30% de chiffre d'affaires annuel à cause de manque d'efficacité

Si vous êtes arrivé sur cet article, c’est que vous avez conscience des améliorations possibles dans votre organisation. Et que vous vous posez certainement cette grande question : comment gagner en productivité dans mon quotidien professionnel ? Teamleader et Codeur.com s’associent pour vous présenter les réponses !

 

Prenez le temps de réfléchir

Pour gagner du temps dans la gestion de son travail, le mot-clé est : organisation. Prenez le temps de réfléchir aux tâches à réaliser pour finaliser une mission. Que ce soit un projet client ou une stratégie de prospection, posez-vous et listez les éléments à clarifier.

À l’aide d’un outil de gestion de travail, comme Teamleader, élaborez ensuite un planning mensuel regroupant vos tâches, vos réunions, vos rendez-vous, etc.

En plus des missions à réaliser pour vos clients ou pour gérer vos équipes, pensez aux actions nécessaires au développement de votre activité : prospection, emailing de fidélisation, amélioration du site internet, envoi de questionnaire de satisfaction client… Listez toutes les choses qui vont booster vos ventes sur le moyen et le long terme, afin de les ajouter dans votre agenda (et de vous y tenir réellement !).

 

Définissez des objectifs SMART pour l’entreprise

objectif SMART

Vous voulez booster votre productivité, c’est normal. Mais quel est l’objectif de ce gain de temps ? Identifiez-le à l’aide de la méthode SMART :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réalisable
  • Temporellement défini

Par exemple, votre objectif pourrait être de faire gagner 20h de travail par mois à vos équipes, afin de pouvoir prendre 10 nouveaux clients sur l’année ou d’augmenter votre marge. En tant que freelance, vous pourriez vouloir vous dégager plus de temps à consacrer à votre famille ou vos passions.

 

Évaluez le temps passé sur chaque tâche

time tracking Teamleader

Où et comment gagner du temps ? Pour le savoir, vous devez déjà mesurer le temps passé sur chaque tâche. L’idéal est donc d’opter pour un logiciel de gestion du travail intégrant un outil de time tracking, comme le fait Teamleader.

Ce minuteur est utile à plusieurs niveaux, car il permet :

  • De mesurer le temps passé sur un projet / client pour vérifier la rentabilité du contrat
  • D’identifier les équipes les plus productives
  • De lister les tâches chronophages

Avec une vue d’ensemble du temps passé sur chaque action, vous pourrez améliorer l’organisation du travail, affiner vos devis et surtout, détecter des points bloquants à améliorer. Ce qui nous amène au point suivant…

 

Listez des pistes d’amélioration

Avez-vous remarqué un décalage entre vos estimations et le temps réellement passé sur certaines actions ? Si oui, c’est qu’il y a des améliorations à réaliser ! Si vous avez basé votre planning, ainsi que l’atteinte de vos objectifs, sur un agenda qui ne correspond pas à la réalité, vous risquez d’échouer.

Désormais, avec une vision éclairée de la réalité, vous devez vous poser ces questions :

  • Est-ce que les méthodes employées sont les meilleures ?
  • Existe-t-il un ou plusieurs moyens d’optimiser les tâches longues ?
  • Pouvez-vous externaliser ou automatiser certaines actions chronophages ? Et si oui, quel serait le coût à prévoir, ainsi que le temps dédié ?
  • Est-ce que toutes les tâches sont utiles ou pouvez-vous en supprimer afin de rationaliser les processus ?

Passez en revue toutes les missions avec du recul et définissez des bonnes pratiques à mettre en œuvre pour fluidifier la gestion du travail.

 

Élaborez votre plan d’action

Même si les actions à entreprendre divergent d’une entreprise à l’autre, elles se rejoignent souvent sur un tronc commun :

La transparence et la communication

Certaines tâches peuvent être raccourcies par une meilleure cohésion d’équipe. Favoriser le partage d’informations au sein de votre entreprise permet aux collaborateurs de mieux communiquer et d’avancer ensemble vers votre objectif SMART.

Pour ce faire, favorisez les outils collaboratifs qui permettent à vos équipes de travailler ensemble et de mieux communiquer au quotidien.

La confiance

Donner à votre équipe les plans et outils pour mieux travailler, c’est essentiel. Mais leur faire confiance dans la manière de les utiliser, c’est primordial.

Chaque personne est différente. Une méthode de travail unique risque de brider certains collaborateurs et de leur faire perdre en productivité. Si chacun doit s’astreindre à un travail commun, laisser la place à la créativité stimule les performances.

L’analyse et l’amélioration continue

Il est toujours possible d’améliorer les processus de travail. Suite à la création (et la mise en place) de votre plan d’action, vérifiez régulièrement la progression vers votre objectif.

Continuez d’informer et de former vos équipes aux outils proposés par l’entreprise et incitez-les à minuter leurs tâches quotidiennes pour vérifier les améliorations. Cela permettra de savoir quelles bonnes pratiques fonctionnent et celles qu’il faut encore optimiser.

 

Comment un logiciel de gestion de travail vous aide à gagner en productivité ?

Teamleader calcul des bénéfices et pertes

Logiciel de gestion de travail complet et performant, Teamleader vous aide à rationaliser les processus et stimuler la productivité. Doté de fonctionnalités collaboratives et automatisées, il intègre pleinement votre équipe dans un calendrier commun.

Articulé autour des 3 piliers fondamentaux d’une entreprise, la vente, la facturation et l’organisation, il permet de gérer aussi bien le travail interne que les projets des clients. Son rôle est de centraliser vos données organisationnelles, comptables et commerciales pour automatiser un maximum de workflows.

À la clé : un gain de temps utile pour vous consacrer au développement de votre entreprise !

 

11 hébergeurs d’images pour partager des photos

Il est parfois compliqué d’envoyer directement des photos sur le web, que ce soit parce que le fichier est trop lourd ou parce que la plateforme que vous utilisez n’accepte pas les images (un forum, par exemple). Un hébergeur d’image vous permet justement d’uploader et 

SEO : comment migrer vers un nouveau site sans perdre son trafic  ?

Voici une question à fort enjeu SEO : comment migrer vers un nouveau site sans perdre de trafic ? En effet, la migration d’un site est une manœuvre utile mais délicate. C’est une manœuvre utile car elle permet un changement, par exemple de forme ou d’hébergement du 

Goossips : Black Hat et Rendering

Quelques infos sur Google (et Bing parfois) et son moteur de recherche, glanées ici et là de façon officieuse ces derniers jours, avec au programme cette semaine quelques réponses à ces angoissantes questions : Les techniques SEO black hat sont-elles risquées ? Qu’est-ce que le rendering, ou rendition d’une page web ? Voici une petite […]

L’article « Goossips : Black Hat et Rendering » a été publié sur le site Abondance.

7 outils pour analyser le trafic de votre site web (et celui de vos concurrents)

Si vous souhaitez mesurer les performances de votre site web, il faut disposer d’un outil de statistiques, pour en analyser le trafic. Les données relatives au trafic de votre site Web vous montrent non seulement d’où vient votre trafic, mais aussi comment les visiteurs s’engagent 

5 étapes pour préparer son salon professionnel

En 2018, 623 salons professionnels ont eu lieu en France. Pour 99% des exposants, ces événements apportent une valeur ajoutée unique. Surtout que les retombées prospection sont importantes : 51 % des participants demandent à parler à un commercial après une rencontre sur un salon professionnel.